Pour soutenir les efforts de la jeunesse et valoriser les talents dans la droite ligne de sa politique RSE, le Groupe Total a lancé au Togo la deuxième édition du Challenge Startupper de l’année.

C’est l’hôtel Eda Oba à Lomé qui a servi de cadre, ce lundi 08 octobre, au lancement officiel de l’événement, en présence de plusieurs autorités notamment, le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, Pr Octave Nicoué BROOHM, la directrice du FAIEJ, Mme GBADAMASSI-MIVEDOR Sahouda, l’attaché de cabinet du Ministère du commerce, M. Douti LAMBONI, M. Frédéric RIVIÈRE, Directeur Général de Total-Togo ainsi que de nombreux entrepreneurs.

Le ministre Nicoué BROOHM, lors de son allocution solennelle, aux côtés de Mme GBADAMASSI-MIVEDOR, Directrice du FAIEJ (à gauche) et M. Frédéric RIVIÈRE, Directeur Général de TOTAL – TOGO (à droite)

Le ministre Octave Nicoué BROOHM a salué l’initiative et souhaité qu’elle se pérennise ” pour le plus grand bonheur de la jeunesse, et pour cela, je voudrais encourager Total à continuer dans ce sens “, a-t-il déclaré.

-- Publicité L-FRII --

un des participants, s’adressant au responsable de Total

Pour M. Frédéric RIVIÈRE, Directeur Général de TOTAL – TOGO, le Challenge Startupper de l’année est destiné aux entrepreneurs de tout secteur d’activité, âgés de 18 à 35 ans et ayant à leurs actifs, des projets datant de moins de 2 ans. La primauté est accordée à l‘innovation, l’impact social et le potentiel de développement des projets.

A noter que les projets seront sélectionnés via un appel à candidature de 5 semaines (du 9 octobre au 13 novembre). Par la suite, 3 lauréats sélectionnés par un jury local, bénéficieront d’un accompagnement financier, professionnel et médiatique sur une période d’un an.

Vue partielle des participants

En vue de célébrer de façon particulière, cette deuxième édition du challenge, un prix spécial ”coup de cœur féminin” est dédié à la jeune femme la plus ingénieuse du pays.

La première édition du Challenge Startupper de l’année, organisée en 2015, a permis de récompenser 102 entrepreneurs, dans 34 pays d’Afrique.

Pour rappel, le Togolais Dodji AGLAGO, lauréat du prix de la deuxième entreprise la plus innovante dans l’éducation en Afrique, a également obtenu le premier prix de l’édition 2015 du Challenge Startupper de l’année, grâce à son projet de laboratoire scientifique mobile MOBILELABO”.

Accédez au site pour postuler