Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

> >

Le Japon finance la croissance halieutique du Togo

Facebook
Twitter
WhatsApp

Le Japon finance la croissance halieutique du TogoSignature d’un accord de don entre les Gouvernements japonais et togolais, représentés respectivement par l’Agence japonaise de coopération internationale et du développement (JICA), et le ministère des Affaires étrangères, ce mercredi 13 avril à Lomé.

D’un montant de 2 milliards de Yens, soit près de 15 milliards de francs Cfa à titre d’aide financière non-remboursable, cet accord intervient dans le cadre de l’exécution du Projet d’aménagement du port de pêche de Lomé.

Il s’agit, à travers ce geste, d’accompagner le Togo dans sa politique de croissance économique par une valorisation de la pêche artisanale.

Pour le Ministre en charge de la Planification, M. Kossi Assimaïdou, ‘Ce projet a pour objectif d’améliorer la situation du port de pêche de Lomé, l’environnement où les pêcheurs, les détaillants et les transformateurs pourront continuer par travailler efficacement en sécurité, et de manière hygiénique pour fournir de façon durable et stable, des produits halieutiques de meilleures qualités aux populations.’

Le représentant de la JICA en Côte d’Ivoire, Limora Tsitomou, a loué l’excellence des relations qui lient les deux pays et lancé un appel pour que ce don serve significativement pour la productivité du secteur halieutique.

A travers cet accord de financement, je souhaiterais vivement que cette coopération encourage la croissance économique, a-t-il ajouté.