Le Libra, la monnaie virtuelle de Facebook pourrait ne jamais voir le jour

Lancée en juin dernier, la monnaie virtuelle de Facebook supposée être sur le marché à partir de 2020 ne sortirait peut-être jamais. Une information que révèle le compte-rendu trimestriel de l’entreprise. En effet, Facebook doute d’une quelconque sortie du Libra car écrit « il qu’il n y a aucune garantie que le Libra et nos produits et services qui y sont associés sortiront en temps et en heure, ou même du tout. »

Depuis que Facebook a annoncé sa crypto monnaie, de très nombreux acteurs du monde bancaire et politique sont debout contre l’idée. Et aujourd’hui, c’est Facebook lui-même qui annonce les difficultés dans le processus de la création de la monnaie virtuelle. La raison derrière est que le Libra est basé sur de toutes nouvelles technologies qui n’ont pas fait leurs preuves et la régulation autour des crypto monnaies est fluctuante et évolue encore. De plus, la réponse du marché à une telle monnaie est encore incertaine. Un aveu d’échec qui doit forcément réjouir les détracteurs du projet.

Lire aussi: France : une fillette de 5 ans meurt écrasée par la voiture de son père

L’information est partie du rapport trimestriel de Facebook suite à l’exigence des entreprises cotées en bourse de donner tous les détails susceptibles de faire sombrer leur structure. Dans les longs paragraphes qui listent tous les problèmes potentiels que pourrait rencontrer le Libra, l’on comprend que les craintes de Facebook sont fondées même si cela reste une analyse froide et méthodique de l’état du marché.

Mark Zuckerberg et son entreprise restent positifs dans un marché hyperconcurrentiel où Google, YouTube, Tencent ou Amazon peuvent lui grignoter des parts de marché à cause d’un dysfonctionnement ou du Libra.

Plus d'articles
Affaire Carlos Ghosn : les réseaux libanais affichent leur solidarité au patron déchu