in

Le match Lyon-Juventus pris dans les remous de l’épidémie de coronavirus

Match ou pas match ? Avec supporteurs ou sans supporteurs ? La progression de l’épidémie de nouveau coronavirus en Italie suscite des interrogations avant le 8e de finale aller de Ligue des champions prévu ce mercredi 26 février, à Lyon, entre l’OL et la Juventus Turin.


Publicité L-FRII


Juventus-Lyon : deux maires s’opposent à la venue des supporters italiens à cause du coronavirus

Les maires (LR) de Meyzieu et Décines-Charpieu, où se situe le stade de l’Olympique lyonnais qui doit accueillir la rencontre, ont demandé mardi aux autorités d’interdire la venue de près de 3000 supporters de la Juve, “au nom du principe de précaution, mais aussi de la prévention à tout trouble à l’ordre public”.

Christophe Quiniou et Laurence Fautra, qui ont déjà exprimé leurs réserves “les plus fermes” à la préfecture et à l’Agence régionale de santé, estiment que ce match “fait naître des craintes, légitimes” chez leurs administrés, “immédiatement concernés par l’accueil et les flux de supporters”.

Juventus : voici la réponse de Sarri aux propos de Jürgen Klopp

La Juventus, de son côté, assure qu’“aucune restriction particulière n’est prévue pour les tifosi bianconeri” et que ses fans pourront assister “sans problème” à la rencontre, alors qu’elle jouera à huis clos son prochain match de Championnat d’Italie à domicile, dimanche contre l’Inter, pour éviter tout risque de propagation.

Les reports de matches ou huis clos sont habituellement décidés par les instances sportives en concertation avec les clubs, les autorités et les diffuseurs.

Hommage à Kobe Bryant : Cette demande “irrespectueuse” de Beyoncé

Cristiano Ronaldo en plein bain : “moment drôle” avec ses quatre enfants