in ,

Le milliardaire nigérian Hushpuppi extradé vers les États-Unis

Dans un communiqué le jeudi 2 juillet 2020, la police de Dubaï explique que les fraudeurs nigérians présumés, Raymond Igbalode Abbas (Hushpuppi) et Olalekan Jacon Ponle (Woodberry) ont été extradés vers les États-Unis.

Le directeur du Bureau fédéral d’enquête (FBI), Christopher Wray a salué «l’effort exceptionnel déployé par les Émirats arabes unis» pour lutter contre la cybercriminalité transnationale organisée, notamment l’arrestation de Hushpuppi et de Woodberry décrochée dans le opération Fox Hunt 2.

‘Bienvenue CR7′: les six sportifs-milliardaires qui ont précédé Cristiano Ronaldo

Il a également félicité la police de Dubaï pour sa coopération dans l’extradition des «criminels indésirables», qui ont commis des opérations de blanchiment d’argent et de multiples cybercrimes aux États-Unis ».

Hushpuppi et Woodberry ont été arrêtés avec dix autres suspects africains dans l’opération spéciale “Fox Hunt 2”.

Les suspects sont accusés d’avoir commis des délits en dehors des Émirats arabes unis, notamment le blanchiment d’argent, le piratage, l’usurpation d’identité criminelle, la cyber-fraude, la fraude bancaire et le vol d’identité.

Le CID de Dubaï, le Brigadier Jamal Salem Al Jallaf, a déclaré que des documents incriminants concernant des fraudes planifiées d’une valeur totale de 435 millions de dollars avaient été trouvés.

Voici le Top 10 des pays pourvoyeurs d’investissements directs étrangers vers l’Afrique, selon Ernest & Young

Ont également été saisis lors de l’arrestation 40,9 millions de dollars en espèces, 12 voitures de luxe d’une valeur de 6,8 millions de dollars, 21 appareils informatiques, 47 smartphones, 15 clés USB et cinq disques durs contenant «119 580 fichiers de fraude ainsi que les adresses de 1 926 400 victimes».



0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaire

Coronavirus en France : Edouard Philippe et Olivier Véran visés par une enquête sur la gestion de l’épidémie

Matignon : Jean Castex, la fierté des Pradiens