Crédit photo : iciLome

Le ministre Kokoroko place les enseignants togolais sous surveillance

Le Ministre des Enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat, Prof Komlan Dodzi Kokoroko,  vient de mettre à disposition du secteur éducatif un numéro vert pour être informé d’éventuels dysfonctionnements et manquements dans le corps enseignant.

Ainsi, le numéro 8250 a été mis en service le vendredi 9 avril 2021 sur tous les réseaux de communication électronique et sera utilisé dans le cadre de la mise en place d’un service voix et SMS gratuit au bénéfice du secteur éducatif.

« L’objectif est d’assurer une remontée rapide d’informations sur les éventuels dysfonctionnements et manquements, afin de mener des actions urgentes et ciblées » , a indiqué Prof Kokoroko.

«  Je rappelle aux usagers que les déclarations mensongères et calomnieuses sont punies conformément aux dispositions des articles 290 du nouveau Code pénal du Togo. Au surplus, toutes les remontées d’informations feront systématiquement l’objet d’une vérification. Elles seront scrupuleusement examinées, croisées et analysées afin de déceler celles qui seraient faites à dessein pour nuire à autrui », a ajouté le ministre.

Plus d'articles
Coronavirus : une prostituée pleure ses clients confinés à la maison avec leur femme (vidéo)