Le ministre zimbabwéen de la Santé, Dr David Parirenyatwa, invite les entrepreneurs à investir dans la production de préservatifs

Dr David Parirenyatwa

Le ministre zimbabwéen de la Santé, Dr David Parirenyatwa, a invité les entrepreneurs de son pays à se lancer dans la mise en place d’unités industrielles de production de préservatifs.

Ce vibrant appel à été porté à l’endroit des hommes d’affaires lors du lancement, cette semaine à Harare, d’un nouveau bureau pour le programme de coordination du bien-être du secteur privé sur le VIH et le Sida au Zimbabwe.

« Vous savez que cette région, la région d’Afrique australe, a la prévalence la plus élevée du VIH et nous encourageons l’utilisation des préservatifs masculins et féminins », a-t-il déclaré.

« Les jeunes ont maintenant un type de préservatif qu’ils aiment, mais nous ne le fabriquons pas. Nous importons des préservatifs de Chine, et même certains hommes se plaignent qu’ils sont trop petits », a-t-il expliqué.

« Nous devons saisir cette opportunité. Nous devons avoir nos propres préservatifs. Donc, si vous voulez davantage être de grands hommes d’affaires à succès, alors fabriquez-les (préservatifs) pour la région », a-t-il vivement conseillé.

Il faut noter que le Zimbabwe a la sixième plus forte prévalence du VIH en Afrique subsaharienne, 13,5%, avec 1,3 million de personnes vivant avec le virus dénombrées en 2016.

Platinium Card BAT

Phone Promo TG

Golden Tulip Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Aliko Dangote : voici la somptueuse maison du milliardaire achetée à plus de 16 milliards de FCFA (photos)