“Le Pasteur Makosso tente de monnayer la dépouille du Premier ministre Bakayoko”

À peine une semaine après la mort du Premier ministre ivoirien Hamed Bakayoko, des rumeurs fusent et cette fois, concernant la dépouille de ce dernier que le Pasteur Makosso essayerait de “vendre”.

« Scandale ; un pasteur tente de monnayer la dépouille du Premier ministre Hamed Bakayoko. Il se disait fils de Hamed Bakayoko, mais dès la mort de celui-ci, il se précipite dans le bureau de (…) Téné Birahima Ouattara pour lui extorquer de l’argent», a déclaré le cyberactiviste Chris Yapi.

Il accompagne sa publication d’une note vocale dans laquelle on peut facilement reconnaître la voix du Pasteur Makosso qui dit entre autres : « Je prends trop de risques pour ce parti-là, avec la notoriété que j’ai aujourd’hui sur le plan mondial et dans mon pays. On va aller rencontrer le frère du président pour lui exposer ma stratégie. S’il dit que ce n’est pas bon, je sors de son bureau. Je m’en vais dormir, c’est clair. Mais au stade où on est arrivé là, je ne suis pas prêt à taper poto ».

Une attaque que le Général Makosso a très vite démontée dans un direct sur sa page Facebook : « Enfin Chris Yapi m’a crédibilisé et rendu mondialement star. Mon rêve s’est réalisé. Allez bien chercher encore et revenez, car face au père de la haute stratégie de la marmaille, il faut du lourd. Je suis désormais le leadership incontestable de la jeunesse et votre totem face à la destruction du pays. Maintenant, le vrai combat peut commencer. Vive la marmaille. Allez chercher encore », a-t-il déclaré avant de donner plus de précision sur l’audio utilisé contre lui dans une autre vidéo.

L’affaire prend une proportion très importante et le Général Makosso ne semble pas s’arrêter à mi-chemin.

Plus d'articles
Eedris Abdulkareem : après Davido et 2Face, le rappeur traite Timaya d’ingrat