in

Le paysage de la décentralisation se dessine avec précision

Déterminé à aller au bout de sa vision de décentralisation, le gouvernement togolais ne cesse de prendre des initiatives pouvant aboutir à ce résultat. En attendant la tenue effective des élections locales, une autre étape dans le processus de décentralisation vient d’être franchie.

Le Conseil des ministres tenu ce 1er février a pris un décret en application de la loi n° 2018-003 du 31 janvier 2018, portant modification de la loi n° 2017-011 du 13 mars 2017, relative à la décentralisation et aux libertés locales.

Ce décret précise le nombre de conseillers et celui des adjoints au maire par commune, en fonction de la population ayant pour référence le recensement général de la population de 2010.

Ainsi la région des Savanes comptera 208 conseillers dont 16 maires et 24 adjoints aux maires, la région de la Kara 247 conseillers dont 21 maires et 25 adjoints aux maires, la région Centrale 185 conseillers dont 15 maires et 20 adjoints aux maires, la région des Plateaux 400 conseillers dont 32 maires et 42 adjoints aux maires et la région Maritime 476 conseillers dont 32 maires et 63 adjoints aux maires soit au total 1516 conseillers sur l’ensemble du territoire national.




Fibre Nouveaux Quartiers


Ad Canal Box

Le Tribunal arbitral du Sport lève l’interdiction de 28 athlètes russes

La start-up togolaise Semoa sacrée au concours “Startup of the Year Africa”