Le PDC plus à l’heure du bilanDans son optique d’aider les populations à la base, le Gouvernement togolais a lancé en 2012, le Programme de développement communautaire et de filets de sécurité sociale, PDC.

Aujourd’hui transformé en PDC plus, il vise toujours à assurer à ces populations, un minimum vital et garantir davantage leur accès aux infrastructures communautaires de base. Les actions tournent notamment autour de la réalisation des micro-projets, l’installation des cantines scolaires et le financement des activités génératrices de revenus.

Faire un bilan du parcours et desdites réalisations a regroupé les acteurs ce mardi 20 octobre à Lomé.

Dans la composante des micro-projets, nous avons 190 micro-projets et il n’en reste aujourd’hui que 18 à réaliser (…) et dans le cadre des cantines scolaires, nous avons pu toucher 308 écoles avec environ 80.000 enfants qui reçoivent un repas chaud chaque jour. Nous avons donc un taux de réalisation de près de 78%. Nous avons commencé les transferts monétaires dans les régions des Savanes et de la Kara, accompagné d’une étude de l’impact de ces transferts sur les communautés bénéficiaires.’, a expliqué la Coordinatrice du projet PDC plus, Mme Yawavi Bouty Abalo-Agboka.

Des chiffres satisfaisants, mais, continue-t-elle  ‘(…) Nous avons eu des résultats excédentaires sur certaines listes et des résultats déficitaires sur d’autres’ qui montrent que des efforts restent toujours à faire.

Financé par les fonds de l’État togolais et la Banque Mondiale, le PDC plus prendra fin en 2017.

Joël Dagba

La Rédaction