Le PEFA présente son rapport, des avancées à noter

« L’aide extérieure du Togo ne dépasse pas 5,5% du PIB et a baissé relativement du fait des investissements (…) » ; a fait ressortir le rapport PEFA (Public expenditure and financial accountability). Il  a été publié ce lundi 25 juillet à Lomé par le ministère de l’Économie et des Finances.

Selon le rapport, la pression fiscale a augmenté de près de 4 points de pourcentage du PIB au cours des trois dernières années et ce, malgré une révision de la fiscalité au cours de l’année 2014 et qui avait conduit à une révision à la baisse des prévisions douanières. Cette évolution selon le rapport  est due à la révision du Code des impôts et des douanes, et la restructuration des administrations fiscales et douanières, notamment la création de l’Office togolais des recettes entre autres.

En effet, le PEFA est un système de gestion qui vise à évaluer les forces et faiblesses  et ainsi renforcer les capacités dans cette évaluation des systèmes de gestion des finances publiques du Togo.  Elle  se base à cet effet  sur l’identification de 94 caractéristiques à travers 31 éléments de la gestion des finances publiques dans 7 domaines.  Ceci permettra à terme de développer une séquence pratique de réforme et de développement.

Le Togo à cet effet, bénéficie de l’appui de la Banque Mondiale, l’Union Européenne et la Banque Africaine de Développement.

Notons que la première évaluation PEFA du Togo remonte à 2008. Celle réalisée en novembre 2015 couvre les exercices budgétaires 2012 et 2014 sur les données quantitatives. Pour le compte de l’année 2015-2016, elle a porté sur la description des organisations et pratiques en vigueur lors des missions de terrain.