in ,

Le premier homme guéri du VIH est atteint d’une forme grave de cancer

Curieuse histoire de vie. L’Américain Timothy Ray Brown, devenu populaire car étant le patient guéri du VIH est atteint d’un cancer en phase terminale, a-t-on appris.

Selon son compagnon Tim Hoeffgen, cité par Mark King, « Timothy ne meurt pas du VIH, que les choses soient claires. Le VIH n’a plus été détecté dans son sang depuis qu’il a été guéri. C’est parti. Là, c’est la leucémie. Mon Dieu, je hais le cancer ».

Mark King a indiqué à l’AFP qu’il leur avait parlé samedi dernier. Timothy Ray Brown est en soins palliatifs à leur domicile à Palm Springs, en Californie.

« Je continuerai à me battre jusqu’à ce que je ne puisse plus me battre », a dit le malade à Mark King par téléphone.

Timothy Ray Brown a écrit une page de l’histoire médicale du VIH, le virus qui cause le sida. En 1995, il vivait à Berlin quand il a appris qu’il avait été contaminé par le virus. Puis en 2006, il a été diagnostiqué d’une leucémie.

PSG : mauvaise nouvelle dans le dossier Timothy Castagne

Pour le soigner, son médecin, à l’université de Berlin, a eu recours à une greffe de cellules souches d’un donneur qui avait une mutation génétique rare lui conférant une résistance naturelle au VIH.

Il fallut deux greffes, des opérations lourdes et dangereuses, mais le pari a réussi: en 2008, Timothy Ray Brown a été déclaré guéri des deux maladies, l’annonce initiale ayant préservé son anonymat comme “patient de Berlin”.

Timothy Ray Brown / © AP


Ad Carte Fidelyo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

La folle histoire de cet espion qui s’appelait vraiment James Bond

Côte d’Ivoire / Nayanka Bell : le message de déception de la chanteuse