Tanko Timati

Le président de la Confédération Africaine de Football (CAF), Ahmad Ahmad serait accusé de corruption et d’harcèlement sexuel, a-t-on appris ce jour.

Selon le media britannique Reuters, qui révèle l’information, le Malgache est accusé par l’Egyptien Amr Fahmy, secrétaire général de la CAF jusqu’au 12 avril dernier.

C’est ce dernier qui aurait envoyé des documents confidentiels à la FIFA, depuis le 31 mars, ainsi qu’à plusieurs membres du Comité exécutif de la CAF dénonçant les agissements de son ancien patron.

Lire aussi : L’Allemand Julian Hellmann remporte le 28e Tour cycliste international du Togo

Il aurait effectué des achats jusqu’à 400.000 dollars en automobile au Caire et au bureau de la CAF à Madagascar. Quatre femmes auraient également accusé aussi le président de la CAF d’harcèlement sexuel.

Voilà une affaire si elle est avérée qui risque de secouer le football africain dans les prochaines semaines.