Le président de la confédération africaine de football Ahmad Ahmad vient d’être libéré par la justice française, après son arrestation ce jeudi à Paris, pour une affaire de corruption. Le dossier serait envoyé à la commission d’éthique de la FIFA pour approfondissement de l’enquête selon une source proche de l’affaire.

En rappel, le secrétaire général limogé par le patron de la CAF avait décrié les mauvaises pratiques de Ahmad et aurait par la suite envoyé plusieurs dossiers de Ahmad aux membres de la CAF. Selon les informations, l’interpellation de Hamad par la justice française a un lien avec aussi le contrat de puma.



Avec maliactu.info