Le président Faure Gnassingbé présidera les travaux de la 52e session ordinaire de la CEDEAO ce samedi 16 décembre

Le président Faure E. Gnassingbé

La 52e session ordinaire de la CEDEAO se tient, ce samedi 16 décembre à Abuja, au Nigeria sous l’égide du président togolais, Faure Essozimna Gnassingbé.

Le Président de la République, Faure Gnassingbé, président en exercice de la CEDEAO est arrivé ce vendredi 15 décembre à Abuja, la capitale de la République fédérale du Nigeria pour participer aux travaux de cette session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Communauté Économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest.

Accueilli par les premiers responsables de la Commission de la CEDEAO et des officiels nigérians, le Chef de l’Etat a passé en revue la garde d’honneur de l’armée fédérale. Une importante colonie togolaise au Nigeria était également présente pour lui souhaiter la bienvenue.

À l’ordre du jour de ce sommet les rapports intérimaires de fonctionnement des institutions communautaires, les réformes institutionnelles, l’attribution des postes statutaires des institutions, de même que la question des contributions des pays membres.

Les chefs d’État se prononceront également sur la candidature d’adhésion du Maroc et le statut d’observateur de certains pays déjà évoqués lors des précédentes sessions.

Ils passeront en revue les situations sociopolitique et sécuritaire en Afrique de l’Ouest  et dans le Sahel en vue d’une  synergie d’actions dans la prévention et  la résolution des conflits dans les différents pays.

Sous l’autorité du Président  Faure Gnassingbé, l’organisation s’est désormais engagée dans un processus de concrétisation de l’intégration et de consolidation de la  libre circulation des personnes  et des biens conformément  aux objectifs de l’espace qui regroupe 15 pays.

Plus d'articles
Paul Biya : des femmes grondent contre le président camerounais à Bruxelles