Vladimir Poutine se préparerait à devenir conducteur de moissonneuse-batteuse en cas d’échec à la prochaine élection présidentielle en Russie, selon sa blague lancée au cours de la visite d’une usine de machines agricoles.

En visitant l’usine de matériel agricole Rostselmach (Rostov-sur-le-Don, sud de la Russie), le Président russe a déclaré que s’il perdait la présidentielle 2018, il pourrait embrasser une nouvelle carrière de conducteur de moissonneuse-batteuse.

«Si quelque chose se passe mal, je commencerai à travailler comme conducteur de moissonneuse-batteuse après le 18 mars», a plaisanté le chef de l’Etat russe, se référant à la date de l’élection présidentielle en Russie.

Le PDG de Rostselmach a semblé être enchanté par la perspective d’embaucher le futur agriculteur.

«Pas de problème, pas de problème du tout», a-t-il dit sous les rires des personnes qui accompagnaient le Président.

Début décembre, Vladimir Poutine a annoncé qu’il se présenterait comme candidat indépendant à la présidentielle du 18 mars 2018.

Avec Sputnik

La Rédaction