Le prince Harry dépouillé de ses titres militaires ; son successeur connu

Dans les prochains mois, le prince Harry rendra son titre de capitaine général de la Royal Marines. Pour le remplacer à ce poste prestigieux, son successeur est déjà trouvé. Et, pour la première fois, c’est une femme de la famille royale qui remplira ce rôle.

Il y a quelques semaines, le prince Harry et Meghan Markle semaient la zizanie dans la famille royale britannique. Les parents d’Archie ont annoncé leur volonté de renoncer à leurs titres royaux et de partir s’installer une partie de l’année au Canada loin des obligations liées à leur prestigieuse famille. Après d’âpres négociations, Harry et Meghan ont tout de même réussi à conserver leur titre de Sussex. « Nous espérions continuer à servir la reine, le Commonwealth et mes associations militaires, mais sans financement public. Malheureusement, cela n’a pas été possible », avait expliqué le petit-fils d’Elizabeth II lors d’une prise de parole à l’occasion d’un dîner de charité.

Algérie : Saïd Bouteflika et 2 ex-chefs du renseignement condamnés à 15 ans de prison

Pour retrouver sa liberté, le prince Harry a donc été contraint d’abandonner également ses titres militaires et, notamment, celui de capitaine général des Royal Marines. Une fonction qu’il occupait depuis deux ans. Cette distinction a rapidement trouvé preneur. C’est la princesse Anne qui récupère ce poste à responsabilité comme le révèle The Times. Déjà associée à 65 organisations militaires, l’unique fille d’Elizabeth II est souvent désignée comme l’une des personnes les plus travailleuses de la famille royale.

Suite au départ de son neveu, la princesse Anne est donc également en voie de devenir la première femme capitaine général des Royal Marines dès le printemps. Avant le prince Harry, ce poste avait été occupé pendant 64 ans par le prince Philip. Le frère du prince William doit revenir prochainement en Grande-Bretagne pour une cérémonie d’adieu avec les Royal Marines. La princesse Anne sera là lors de cette occasion pour la passation de pouvoir.

Le Togo a un nouvel ambassadeur en Turquie

Si les sacrifices sont nombreux pour le prince Harry, il semble avoir enfin retrouvé la paix. « Harry ne se soucie pas des titres. Ça ne l’intéresse pas, ça ne l’a jamais intéressé », avait souligné à ce sujet un proche au site People. Aujourd’hui, toute la petite famille tente de retrouver la quiétude à Vancouver. Loin des tensions britanniques, ils cherchent à construire leur nouveau cocon malgré certaines polémiques qui éclatent déjà au Canada.

Avec Gala

Plus d'articles
Sénégal : un réseau p0rnographique géré par « des lesbiennes mineures », démantelé