Site icon L-FRII

Le programme Novissi bientôt disponible : Les Togolais auront pendant 18 mois la somme de…

Le ministre de l’Économie et des Finances, Sani Yaya, l’ambassadrice de France, Jocelyne Caballero et le directeur de l’Agence Française de Développement (AFD) au Togo, François Jacquier-Pélissier ont signé ce vendredi 21 janvier 2021 une seconde convention de financement de 10 millions d’euros en faveur des populations vulnérables.

Ce nouveau financement permettra de répondre aux conséquences économiques de la crise COVID-19 pour les plus vulnérables en contribuant au renforcement du système de protection sociale.

L’Etat avec l’appui de la Banque mondiale a pu effectuer des transferts monétaires à 60 000 bénéficiaires.

Grâce à ce nouvel appui financier de l’AFD, le gouvernement va étendre l’accès aux transferts monétaires à 45 000 nouveaux bénéficiaires dont les plus vulnérables recevront 15 000 FCFA par trimestre pendant 18 mois.

Ces bénéficiaires, dont 75% en milieu rural et 25 % en milieu urbain, seront identifiés dans les 100 cantons ruraux les plus pauvres et les quartiers précaires des zones urbaines.

Au total, 125 000 ménages bénéficieront très bientôt de ces transferts monétaires après la phase d’identification.

Innovation technologique, seront ciblés 100 cantons ruraux les plus pauvres du pays et les quartiers précaires des zones urbaines.

Un ciblage ultra précis grâce à l’innovation technologique et l’intelligence artificielle, a réaffirmé Jocelyne Caballero.

En parallèle, le projet FSB-Novissi permettra la mise en place d’assistances techniques et études afin d’appuyer la structuration et le renforcement du système de protection sociale, notamment sa capacité à répondre aux chocs.