in ,

Le PURISE à l’heure du contrôle

Le PURISE à l’heure du contrôleLa nouvelle Représente résidente de la Banque Mondiale au Togo, Mme Joelle Businger, a effectué une visite d’imprégnation des réalisations des différentes infrastructures financées par son institution, ce vendredi 2 septembre, dans le cadre du Projet d’Urgence de Réhabilitation des Infrastructures et des Services Electriques (PURISE) au Togo.

Accompagnée du Ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat, Me Fiatouwo Séssénou, la délégation a visité  les ouvrages à Lomé et ses environs avec des explications des responsables de l’AGETUR-Togo, Maître d’ouvrage sur ces projets.

Après le grand collecteur de Forever réalisé pour drainer les eaux de la zone jusqu’à la lagune, la délégation s’est rendue à la rue 37 de Tokoin Aéroport pour le grand pont construit. Elle s’est ensuite transportée dans les localités d’Avépozo et Baguida pour les projets de Châteaux d’eau en construction puis au bassin d’Akassimé, en réhabilitation ainsi qu’à Agbalepedo pour le bassin et le marché construits dans la localité.

« C’est l’un des premiers projets que j’ai pu visiter pour voir comment la Banque a pu intervenir pour appuyer le Togo. Je suis très privilégiée de voir qu’un bon travail a été fait en termes de tous ces services de base. On peut voir comment cela bénéficie aux différentes communautés pour permettre le fonctionnement de la vie de tous les jours », a confié Mme Joëlle Businger à l’issue de ce périple.

Pour rappel, le PURISE a été initié pour soutenir le Togo à accroitre l’accès des populations aux infrastructures et aux services urbains à Lomé. Il est financé par la Banque mondiale et le Fonds pour l’Environnement mondial à plus de 25 milliards de Francs CFA. Il renferme deux composantes principales que sont la réhabilitation des infrastructures et le renforcement institutionnel. Il prend fin le mois de décembre prochain.

Classement FIFA, le Togo garde sa place

Le véhicule d’idéaux de paix, de cohésion et de concorde nationale