in ,

Le rappeur Niska accablé par de troublantes révélations de son ex compagne

Fatiguée de toujours la fermer, Miimi la mère des deux derniers enfants de Niska balance tout sur les réseaux sociaux et fait des révélations toutes aussi scandaleuses sur son ex.

La toile était en feu depuis la soirée du jeudi 1er août 2019. Et pour cause, l’ex-petite amie du célèbre artiste du Rap français brise le silence et décide de s’exprimer ouvertement sur les réseaux sociaux.

Nonobstant le succès, l’argent et les filles faciles, Niska de son vrai nom Alias Stanislas Dinga Pinto n’a pas pour autant oublié Miimi avec qui d’ailleurs il entretient toujours une relation particulière. Mais en septembre 2018, la jeune femme tombe à nouveau enceinte. Une nouvelle que le rappeur a bien eu du mal à encaisser, puisque de son côté, Niska sera également bientôt père avec la chanteuse à succès Aya Nakamura.

Lire aussi: PSG : la réaction de Neymar après la victoire au Trophée des Champions fait débat (vidéo)

Usée d’élever seule ses deux filles et de se faire humilier de plus dans les chansons de son ex-conjoint, Miimi décide de tout balancer. « Ça fait deux ans que je la ferme, stop! », a-t-elle annoncé avant de dévoiler toutes ses conversations privées avec Niska, datant de la période où elle était enceinte de son deuxième enfant.

A en croire les échanges publiés, il apparaît que le jeune rappeur de 23 ans se préoccupe plus de la grossesse d’Aya Nakamura que de celle de son ex-compagne.

Loin d’être la fin de l’histoire, la première compagne de Niska, avec qui il a eu un garçon de 8 ans, sort elle aussi du silence pour accuser le rappeur de « mal payer » ses pensions alimentaires. Ce Bad buzz risque de salir l’image de celui qui se fait appeler « le charo » auprès de son public.



Saham Ad
Sénégal-La Première dame Mariéme Faye Sall exfiltrée d’une boutique de prêt-à-porter par la police

Sénégal : La Première dame Mariéme Faye Sall exfiltrée d’une boutique de prêt-à-porter par la police

Maradona encense Messi Enfin un Messi rebelle

Maradona encense Messi : “Enfin un Messi rebelle”