Le Roatedh, les défis des nouveaux projets

Le Roatedh, les défis des nouveaux projets_okLancement ce lundi 23 novembre à Lomé de deux projets de renforcement de capacités des organisations membres du Réseau des associations et ONG togolaises pour l’éducation aux droits  de l’homme (Raotedh).

Il s’agit des projets de révision des pratiques de planification et de communication stratégiques du Raotedh ainsi que celui de la mise en place d’une politique de la capitalisation et de valorisation des expériences en matière d’éducation aux droits de l’homme des associations et ONG membres du réseau qui seront mis en œuvre sur une période de trois mois.

Une initiative pour renforcer les missions de ces organisations pour améliorer l’impact de leurs actions en termes de respect des droits et libertés fondamentaux reconnus aux citoyens, au bénéfice de la population.

‘Ces projets permettront de travailler sur la vision, la compréhension, l’identité, le rôle et responsabilité d’un Raotedh’, a expliqué le chef du Projet d’appui à la société civile et à la réconciliation nationale (Pascrena) au Togo, partenaire des deux projets, M. Antoine Viart.

‘L’idée est de gagner en légitime et en crédibilité vis-à-vis des membres du réseau qui agissent sur la thématique droit-de-l’hommiste et auprès des autorités publiques et partenaires publics (…) Parce qu’un réseau légitime et crédible est plus à même d’actionner les leviers et faire du plaidoyer pour interpeller d’une manière collaborative pour une construction d’ensemble’, a-t-il ajouté.

Il faut noter que le Raotedh a été créé en 2010 et compte une dizaine d’associations et ONG réparties sur toute l’étendue du territoire national.

Golden Tulip Ad

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
Côte d’Ivoire : le procès de Charles Blé Goudé reporté sine die