Le roi Charles III fait le ménage ; le successeur d’Élisabeth II a déjà licencié 100 employés

Partager l'article

Facebook
Twitter
Email

À peine intronisé, le roi Charles III a pris de très surprenantes décisions concernant la gestion du Royaume-Uni. 100 employés ont déjà été licenciés par le successeur d’Élisabeth II.

Selon le journal Guardian, les personnes concernées auraient été informées via une lettre qui leur a été adressée, alors qu’elles travaillaient des heures supplémentaires. Le journal a cité une lettre d’un conseiller municipal du nouveau roi, Sir Clive Alderton.

Les employés licenciés travaillaient dans la résidence de Charles III et Camilla, alors qu’ils exerçaient leurs fonctions en tant que prince de Galles et duchesse de Cornouailles. Une fois devenus roi, ces employés devront trouver une autre activité génératrice de revenus.

Pour l’heure, le licenciement n’est pas entré en vigueur. Les décisions finales seront prises après les funérailles nationales de la reine.

Pour beaucoup d’entre eux, il devrait y avoir des solutions socialement acceptables comme des emplois dans d’autres parties de la famille royale ou des indemnités de départ généreuses. Le choc devrait être profond. The Guardian cite une source interne qui dit que tout le monde est absolument en colère et visiblement choqué.

Un porte-parole de Clarence House a déclaré au journal que des travaux étaient en cours avec une grande urgence pour trouver un autre emploi à la plupart des travailleurs. Cependant, certains licenciements seraient inévitables.

2021 © L-FRII MEDIA