Le roi de Thaïlande bientôt privé de ses millions ? Sa fortune soulève des protestations

Après un confinement jugé scandaleux en Allemagne, le roi de Thaïlande Rama X doit faire face à la colère des étudiants qui manifestent régulièrement dans la rue. 

Drogba : «Le nombre de buts de Messi en 2012 était scandaleux»

Le lundi 10 août, au moins 3 000 étudiants se sont à nouveau réunis sur le campus de l’université Thammasat, dans la banlieue de Bangkok, pour le dernier rassemblement appelant au retrait du gouvernement. Certains manifestants ont fait entendre leur voix, à leurs risques et périls. Ils ont critiqué la richesse du roi, son influence et le fait qu’il passe presque tout son temps en Allemagne, dont un confinement très critiqué en Bavière, et non en Thaïlande. 

Une prise de parole qui devrait faire hurler les conservateurs et les militaires du régime. Une semaine plus tôt, un autre étudiant avait dévoilé un manifeste listant les dix revendications pour réformer la monarchie. 

Paraguay : Ronaldinho bientôt jugé

Entre autres, la séparation des richesses personnelles du roi de la vaste fortune du palais royal détenue par le Bureau des biens de la Couronne, l’interdiction pour la monarchie de jouer un rôle quelconque dans la politique ou d’approuver tout coup d’État militaire, l’abolition de la glorification excessive de la monarchie ou encore une enquête sur la mort des détracteurs de la monarchie. Ces étudiants risquent gros : en Thaïlande, critiquer la monarchie est passible d’une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à quinze ans de prison.