Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

>

Le Sénégal accueille le 15ème atelier annuel du PNLP

Facebook
Twitter
WhatsApp

Le Sénégal accueille le 15ème atelier annuel du PNLP« Je suis ravie que le Sénégal ait été choisi pour recevoir cette année l’atelier d’échange des meilleures pratiques du PNLP, car c’est pour nos collègues de toute l’Afrique l’occasion de découvrir le travail précurseur de nos bénévoles dans des communautés », a déclaré Awa Coll-Seck, la ministre sénégalaise en charge de la Santé à l’ouverture du 15è atelier du Programme national de lutte contre le Paludisme (PNLP) ce mardi 12 juillet à Dakar.

L’atelier de cette année se concentrera sur trois thématiques fondamentales. D’abord, il s’agira pour les participants de pencher sur l’efficacité et la qualité de la surveillance des thérapies existantes. Ensuite, ils devront cogiter sur la résistance croissante observée en Asie et ses répercussions potentielles sur les pays d’Afrique. Enfin, cet atelier devra permettre aux participants de faire siennes les leçons de succès du Sénégal en matière de gestion nationale du paludisme. C’est à juste titre qu’Awa Coll-Seck déclare : « Notre pays a enregistré un déclin  considérable des cas de paludisme et de décès dus à cette maladie au cours des cinq dernières années grâce à des interventions d’envergure de contrôle du paludisme. Je suis convaincue que notre pays peut éradiquer  la maladie d’ici à 2030, tout comme le reste du continent africain ».

De plus en plus, de nouvelles méthodes d’éradication du paludisme ne cessent de faire leurs apparitions. Cependant, ce mal est loin de connaître un dénouement. M. Harald Nusser, Directeur mondial de la Novartis Malaria Initiative et de Novartis Acces n’a pas perdu de vue cet aspect dans son intervention lorsqu’il affirme : « Malgré les nombreux progrès dans la lutte contre cette maladie, nous savons qu’il reste beaucoup à faire pour atteindre notre objectif, un monde sans paludisme ». Au nombre des défis que devront relever les Etats, figure la résistance croissante aux CAT (Combinaison thérapeutique à base d’artémisinine) et aux insecticides.

Il faut souligner que Novartis Malaria Initiative est une structure qui a pris sur elle de stimuler la recherche, le développement et l’accès à de nouveaux traitements pour éradiquer le paludisme. En outre, il convient de rappeler que Novartis possède une longue expérience du développement de médicaments antipaludéens.

Casimir Lamboni