Le statut général de la Fonction publique expliqué aux agents de l’Assemblée nationale

Façade du siège de l'Assemblée nationale togolaise
Façade du siège de l’Assemblée nationale togolaise

Le personnel de l’Assemblée nationale togolaise s’approprie le statut général de la Fonction publique. C’est au cours d’un atelier ouvert ce mercredi 31 août à Lomé sur l’initiative du Réseau africain des personnels des parlements (RAPP).

Ce personnel, qui constitue une véritable cheville ouvrière de l’Assemblée  nationale, assiste les députés dans l’exercice de leur mandat. Il leur apporte une expertise technique en matière de conception et la rédaction des textes de loi  et des travaux de recherche. Pour  prendre conscience  de son niveau de responsabilité afin d’assurer la bonne marche de l’activité parlementaire, ce personnel devrait maîtriser les droits et obligations que confèrent le nouveau statut de la Fonction publique, d’où l’importance de son appropriation.

Selon Ouro-Yodou Tagba, Président de la section togolaise du Réseau, le statut général de la Fonction publique a adopté un certain nombre d’innovations qui prend en compte les réformes introduites par le gouvernement.

« Pour nous, a-t-il expliqué, il est question de donner l’opportunité au personnel de l’Assemblée nationale de s’approprier le contenu du statut. Pour un fonctionnaire, quand on lui parle du statut général, la première idée qui le vient en tête, ce  sont ses droits. Ainsi, nous avons trois thèmes constituant ce nouveau statut à savoir, deux thèmes qui concernent les droits et un thème sur les grands principes qui gouvernent l’administration. »

Il faut noter que le  nouveau statut général de la Fonction publique  a été adopté en 2013 et  prend en compte un certain nombre de réformes visant à professionnaliser l’administration publique.

Plus d'articles
Togo : un braquage sur la RN1 ce dimanche ; un mort et des blessés (vidéo)