in ,

Le succès du PSG, Harvard explique tout

Le PSG, malgré tous ses objectifs sportifs non atteints, est devenu un exemple financier étudié par des étudiants de la Harvard Business School.

Sadio Mané dit avoir réussi grâce à Jurgen Klopp

Anita Elberse, qui pilote les programmes liés aux industries du spectacle, des médias et du sport, a rédigé un « business cases » sur le club parisien. Le document étudie les méthodes et les stratégies des plus grandes entreprises qui atteignent leurs objectifs. Or, pour cette étude, le PSG est devenu « une des marques les plus fortes au monde de l’univers du sport ». 

En effet, selon Les Echos, acquis pour 70 millions d’euros par les Qataris en 2011, Nasser Al-Khelaifi estime désormais le prix du club parisien à 3 milliards de dollars. Selon Harvard, le PSG a déroulé un plan sur cinq ans. Premier objectif : dominer sur le terrain en recrutant des joueurs de talents. Ensuite, il fallait faire de Paris un grand club d’Europe commercialement. Le budget du club est passé de 100 millions d’euros à 600 millions en dix ans. 

Harvard recommande le port du masque pendant les rapports intimes

De 26 millions d’euros de revenu commercial, le club passe à 366 millions d’euros en 8 ans. Mais il brille aussi sur les revenus des spectateurs. Un siège rapporte en moyenne 2 395 euros, soit la plus haute recette unitaire d’Europe. Selon Harvard, le PSG est aussi devenu une des marques les plus suivies à l’échelle internationale grâce aux très nombreuses initiatives marketing. Finalement, il ne manque plus que la Ligue des Champions pour que la réussite du PSG soit totale.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Paulo Dybala : « Les footballeurs sont plus écoutés que les présidents »

Voici ce qui rend ces cocktails alcoolisés dangereux