N’en déplaise aux Trois Lions ou aux Bleus, une intelligence artificielle a prédit l’accession à la finale de deux autres sélections. Et ce ne sera pas non plus les Diables Rouges.

-- Vidéo de L-FRII --

L’ordinateur de la banque américaine Goldman Sachs a procédé à plus d’un million de simulations différentes des 4 matchs restants de la Coupe du Monde de football qu’accueille actuellement la Russie. À l’issue d’un incroyable nombre de calculs, il a finalement prédit une victoire du Brésil en finale, nous dit le portail Money Control.

D’après son pronostic basé sur 200.000 modèles statiques, La Seleçao décrocherait donc sa sixième Coupe du Monde à l’issue d’une finale l’opposant aux Croates.

L’ordinateur évalue à 24,9% les chances brésiliennes de remporter la victoire. Mais les Bleus n’ont aucune raison de se décourager! L’intelligence artificielle évalue leurs chances à 15,8%, ce qui en fait les deuxièmes candidats potentiels à la victoire finale. Mais les deux pays étant dans la même partie de tableau, leur rencontre en finale, comme il y a 20 ans, est donc impossible.

L’ordinateur estime alors que ce sont les Croates, après avoir écarté la Sbornaya en quarts de finale et les Trois Lions en demi-finales, qui seront les adversaires des Brésiliens lors du match décisif à Moscou.

Rappelons que l’ordinateur de la Goldman Sachs avait déjà livré un pronostic prophétisant l’issue de la Coupe du Monde: il avait à l’époque prédit une finale opposant les Allemands aux Brésiliens, mais les premiers ne sont finalement pas sortis de leur groupe, à la surprise générale.

Le pronostic de la Goldman Sachs est basé sur une analyse statistique en profondeur des résultats de l’intégralité des matchs internationaux des pays participants depuis 1960, soit la bagatelle de quelques 14.000 matchs.

Avec Sputnik