Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

> >

Le Togo et le Burkina Faso s’ouvrent leurs frontières aériennes

Facebook
Twitter
WhatsApp

Le Togo et le Burkina Faso s’ouvrent leurs frontières aériennesSignature ce jeudi 9 juin à Lomé, d’accords  bilatéraux de service de transport aérien et de coopération relatif aux opérations de recherche et de sauvetage des aéronefs en détresse, entre les ministres togolais et burkinabè en charge des Transports, Ninsao Gnofam et Souleymane Soulama.

Ce paraphage, fruit des négociations entreprises depuis 2015, entre les deux pays frontaliers, vise à la libération des services de transport aérien pour permettre aux compagnies aériennes des deux pays d’opérer librement sur toutes les lignes de l’espace concerné sans limitation de fréquence ni de capacité. Il porte également sur l’assistance en cas d’incident ou d’accident d’avion.

‘A travers ces instruments, en cas d’accident d’avion ou d’incident d’aviation au Togo, les techniciens burkinabès par un simple coup de fil, peuvent venir assister leurs collègues du Togo pour régler l’éventualité’, a précisé le Ministre Ninsao Gnofam.

Pour le ministre burkinabè en charge des Transports, de la mobilité urbaine et de la sécurité routière, Souleymane Soulama, s’est quant à lui, réjoui de ces accords qui prennent en compte l’évolution du transport aérien dans la sous-région et du continent pour se conformer aux normes de l’OACI.

Il permettra de renforcer la sécurité et la sureté aériennes dans nos plateformes aéroportuaires  et nous conforte dans notre coopération sud-sud, a-t-il ajouté.