Le Togo harmonise son code minier

Le Togo harmonise son code minierLe secteur minier dans l’espace UEMOA est confronté à beaucoup de difficultés depuis des années. Les populations des zones minières ne profitent pas des fruits de cette exploitation et montent la voix pour réclamer leurs dûs.

Il est donc nécessaire de revoir le code minier communautaire afin de répondre aux attentes des populations. C’est dans ce cadre que s’inscrit l’atelier national de Lomé qui a validé ce mercredi 15 février, une démarche participative, qui a conduit tous les acteurs à analyser les propositions de texte en vue de son amendement .

Selon Nestor Kossi Adjehoun, Directeur du développement et du contrôle minier, « l’UEMOA avait adopté un code minier en 2003. Mais ces dernières années, on voit que ce code minier ne cadre plus avec l’évolution du secteur. L’avantage de ces nouveaux textes pour nos pays est qu’ils obtiendront beaucoup de bénéfice de l’exploitation de ressources. Les populations locales profiteront de la manne de l’exploitation par le développement local ».

« Il y a un nouveau concept pris en compte qui est la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE), tout ceci fera en sorte que l’exploitation des mines dans une localité profitera essentiellement à cette localité et au pays tout entier » a-t-il ajouté.

Cet exercice sera observé dans les autres pays de l’UEMOA, puis harmonisé par la suite. Ce texte prendra aussi en compte l’évolution du secteur minier à l’échelle mondiale.

Plus d'articles
Birahima Ouattara, le fils aîné caché de Ouattara ?