Le Togo organise une nouvelle campagne de Traitement de  masse intégré (Tdm) contre des maladies tropicales négligées du 13 au 25 avril prochains sur toute l’étendue du territoire national sauf Lomé commune.

Cette campagne ciblera les schistosomiases urinaires, les géo-helminthiases et l’onchocercose, trois maladies qui sévissent malheureusement au Togo et plus particulièrement dans les zones rurales et défavorisées.

Ce traitement de  masse intégré consistera à distribuer de l’Albendazole contre les géo-helminthiases ou vers intestinaux aux enfants d’âge scolaire (5 ans à 14 ans) et du Praziquantel contre les schistosomiases urinaires aux sujets de 5 ans et plus. Quant à l’onchocercose, c’est l’Ivermectine qui sera distribué pour lutter contre cette maladie encore appelée cécité des rivières

Pour le Secrétaire général par intérim au ministère de la Santé, Dr Awoussi Marcel Sossinou, « la transmission interhumaine ne peut se faire que si vous avez encore le microbe dans votre organisme. Si avec un médicament, vous éliminez le microbe, vous ne pouvez plus transmettre. C’est donc cette stratégie que nous utilisons pour traiter toute la population et dès qu’elle est traitée avec ces médicaments, nous pouvons arriver à bout de ces maladies. »

Il faut noter que cette campagne, comme celles des éditions précédentes depuis 2010, sera assurée par des agents de santé communautaire qui feront la distribution de porte-à-porte. Elle sera couplée de séances de sensibilisation sur l’hygiène corporelle, individuelle et collective et alimentaire.

La Rédaction