Le Togo mise sur les bonnes pratiques de l’étiquetage

Un atelier de formation sur la chaîne d’approvisionnement, les bonnes pratiques de transformation de conditionnement, d’emballage et surtout d’étiquetage des produits agricoles s’est ouvert ce mercredi 22 mai à Dapaong. 

Organisé par le ministère en charge du commerce, il regroupe une soixantaine d’acteurs des filières d’anacarde, de karité et de soja des régions de la Kara et des savanes. 

L’objectif est de sensibiliser et de renforcer les capacités organisationnelles des acteurs de ces filières pour plus de compétitivité et une meilleure amélioration de leur chiffre d’affaires. Et ceci passe par une bonne maîtrise de l’étiquetage.

Lire aussi: Togo – PND : les ingénieurs s’engagent pour une mise en œuvre effective et efficace

Cette rencontre fait suite aux préoccupations du gouvernement de diversifier l’économie nationale pour profiter davantage des opportunités qu’offre le marché international et pour répondre aux soucis du projet de durabilité et de renforcement des capacités commerciales de l’anacarde, du karité et de soja au Togo. 

Outre l’étiquetage, durant quatre jours, les participants vont plancher sur 4 thématiques à savoir la gestion de la chaîne d’approvisionnement, l’éthique, la qualité, les normes ainsi que les bonnes pratiques et les techniques modernes de transformation, de conditionnement et de stockage des produits agroalimentaires. 

Platinium Card BAT

Phone Promo TG

Golden Tulip Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Présidentielle 2020 : l’ex sous-secrétaire américain, Herman Cohen, se projette sur Gbagbo, Soro et Ouattara