Terrorisme : le Togo se joint à quatre pays africains pour définir les stratégies de lutte

Les patrons des forces armées du Bénin, du Burkina Faso, du Niger, du Nigeria et du Togo se sont retrouvés à Cotonou le jeudi 25 octobre pour une réunion sur le terrorisme.

Image d’illustration

L’objectif de la rencontre est de mutualiser les moyens afin de contrer le terrorisme dans les pays ayant en partage le parc W et la frontière togolaise.

Pour Fortuné Alain Nouatin, ministre délégué chargé de la défense, les « attaques (terroristes) constituent une menace sérieuse pour l’intégration et la libre circulation des personnes et des biens, ralentissant ainsi les activités économiques de nos états respectifs. Il devient donc plus qu’impérieux de conjuguer les efforts pour faire face ensemble à ces problèmes communs ».

Le chef d’État-major des forces armées béninoises, le Général Laurent Amoussou, a mis l’accent sur le renforcement des structures sécuritaires existantes dans les cinq pays, et un partage permanent de l’information avec un dialogue tout aussi permanent afin de contrer les organisations extrémistes violentes.

Plus d'articles
Togo : le centre Majorel recrute (10 juillet 2019)