Tanko Timati

L’accompagnement du secteur industriel par le Gouvernement togolais pourrait permettre à ce pan économique d’être un vivier d’emplois. Le document de politique et de stratégie industrielle est en cours d’élaboration depuis ce lundi par des experts à Notsè.

Il s’agit pour ces experts de différents secteurs et acteurs de la société civile réunis pour 6 jours de reprendre le document préalablement élaboré, de l’améliorer en tenant compte de la vision du gouvernement inscrite dans le Plan national pour le développement (PND) et d’actualiser les données statistiques sur le secteur.

Le Togo veut miser sur l’industrialisation« Il est essentiel de faire le diagnostic de l’état des lieux de l’industrie, voir les leviers que nous devons activer pour arriver rapidement à un développement industriel et donc à une croissance », a laissé entendre M. Luciano Fewou, coordonnateur du Projet d’appui à la mobilisation des ressources et au renforcement des capacités institutionnelles (Pamoci) à l’ouverture de la rencontre.

« Et les solutions proposées doivent être en cohérence avec le PND qui constitue la priorité du gouvernement pour les 5 prochaines années », a-t-il précisé.

Pour ces experts, il sera question aussi de relever les défis de ce secteur notamment la transformation des matières premières locales pour la réduction sensible du chômage et l’amélioration du bien-être social.

Il est à noter qu’en 2013, une ébauche d’une politique industrielle a été faite avec l’implication des principaux acteurs. Cette politique n’a pas fait l’objet d’adoption par le gouvernement. À ce jour bien des informations qui y sont contenues sont dépassées, inexactes ou à revoir, d’où la nécessité de cette rencontre.