Le Togolais Gilbert F. Houngbo prend la tête du FIDA

Gilbert Fossoun Houngbo ce mardi 14 février
Gilbert Fossoun Houngbo ce mardi 14 février

L’ancien Premier ministre togolais, Gilbert Fossoun Houngbo a été élu sixième président du Fonds international de développement agricole (FIDA) ce mardi 14 février à Rome (Italie), à l’occasion de la réunion annuelle du Conseil d’administration de cette organisation.

L’ancien Premier ministre togolais, qui était face à sept concurrents dont trois femmes, prend la barre à un moment où les crises humanitaires comme les catastrophes naturelles, les conflits menacent de détourner le financement du développement à long terme.

«Je viens du monde rural. J’ai une connaissance directe de la dureté de ce genre de vie », a déclaré M. Houngbo, à l’occasion. En tant que personne née et élevée dans les zones rurales du Togo, M. Houngbo estime que l’inégalité dans le monde d’aujourd’hui ne devrait jamais être acceptée et que le FIDA a un rôle crucial à jouer pour offrir des opportunités aux pauvres et aux exclus.

« Nous devons garder notre ambition et en même temps être réalistes et pragmatiques », a-t-il dit, avant de préciser, « Nous devons démontrer que chaque dollar investi aura la plus grande valeur pour l’argent ».

Le Togolais, actuel directeur général adjoint de l’Organisation internationale du travail (OIT), qui a bénéficié de l’appui du président togolais Faure E. Gnassingbé, succède à Kanayo F. Nwanze (2009-2017). M. Houngbo prendra ses fonctions le 1er avril 2017 pour un mandat de quatre (4) ans.

Il faut noter que le FIDA, agence spécialisée des Nations Unies, est une institution financière internationale créée en 1977 suite à la Conférence alimentaire mondiale de 1974, organisée en réponse aux crises alimentaires des années 1970 (ayant surtout touché les pays sahéliens de l’Afrique). Il compte aujourd’hui 165 pays membres.

Plus d'articles
Hommage à Adama Traoré : Camélia Jordana chante qu’il est temps de « prendre les armes » (vidéo)