Le Togolais Yao Azoumah, patron de la start-up Kya-Energy Group, vient de remporter la coquette somme de 30 millions de FCFA mise en jeu pour le compte du concours de startups en énergie renouvelable de la BOAD.

Togolais, Yao Azoumah, BOAD, start-up, Kya-Energy Group, 45 ans,
M. Azoumah au milieu

La compétition s’inscrit dans le cadre de la célébration des 45 ans de cette banque ouest-africaine et vise à promouvoir les startups qui  améliorent la compétitivité, la résilience environnementale et la création d’emplois verts pour les jeunes.

“C’est toute une fierté d’avoir mené pendant plusieurs années cette réflexion avec mon équipe et d’être allé jusqu’au bout pour vendre cette idée qui aujourd’hui se fait récompenser”, a confié M. Yao Azoumah ce jeudi 15 novembre.

En plus de cette enveloppe, Yao et son équipe bénéficieront d’un réseautage auprès des partenaires techniques et financiers (banques, fonds climatiques mondiaux, équipementiers, etc.).

C’est quoi alors le projet?

Le groupe solaire de Kya-Energy Group, primé par ce concours, est un dispositif solaire autonome. Il est multiservices dans ce sens qu’il peut être utilisé pour des applications à la fois rurales (irrigation, transformation agro-alimentaires et tout ce qui est processus agricole qui a besoin de l’énergie et les ménages ruraux) comme urbaines (anti délestage).

Sa conception est inspirée de la téléphonie mobile qui au départ était aussi des systèmes centralisés, reseautés pour donner de la téléphonie aux gens puis après on a fait un saut technologique pour qu’on ait aujourd’hui de la téléphonie mobile pour désenclaver toutes les régions du monde.

Avec Agriditale

La Rédaction