Le vibrant hommage national de la France aux 2 soldats tués au Burkina Faso

Un hommage national est rendu ce mardi matin à Alain Bertoncello et Cédric de Pierrepont, les deux membres du commando Hubert tués dans le nord du Burkina Faso lors d’une opération qui a permis la libération de quatre otages, dont deux Français. Le président Emmanuel Macron a prononcé un court discours de circonstance.

« Pour sauver la vie des otages, une seule solution : mener l’assaut sans ouvrir le feu. Les deux militaires ont bravé la mort pour sauver des vies », a écrit le Président français.

Lire aussi : WhatsApp: nouvelle mise à jour disponible et recommandée par la firme

 « Les otages furent extraits mais l’ennemi tira à bout portant. Nos deux soldats n’étaient plus. Ils étaient morts en héros pour la France. Morts parce que pour eux, rien n’était plus important que la vie des otages », poursuit-il.

« La mission était nécessaire. Encore quelques heures, et les otages étaient aux mains des terroristes maliens, je pense à Sophie Pétronin. La France ne l’oublie pas », a souligné le président Emmanuel Macron.

« Ceux qui attaquent les Français doivent savoir que nous ne plions jamais », a rassuré le numéro 1 des Français.

Avec LCI

Plus d'articles
Nigeria : ce couple de handicapés mentaux était en mode Saint-Valentin ce vendredi (photos)