L’éducation, une arme contre les violences faites aux femmes

L'éducation, une arme contre les violences faites aux femmesUne campagne de sensibilisation contre les violences faites aux femmes s’est déroulée ce mardi 1er décembre à Abobo (préfecture du Zio).

Une initiative du réseau Wildaf-Togo placée sous le thème, ‘Le rôle de l’éducation des filles dans la lutte contre les violences faites aux femmes’.

‘L’éducation des filles doit être renforcée et soutenue pour parvenir à éradiquer la violence faite aux femmes et aux filles’, a expliqué Mme Claire Quenum, Présidente du Wildaf-Togo.

Elle a renchéri en faisant remarquer que la violence faite aux femmes est un véritable écueil à l’épanouissement de nos sociétés.

Ainsi, l’enjeu majeur reste la connaissance de ses droits pour effectivement obvier à ce problème crucial. ‘si les femmes connaissent leurs droits et savent que les discriminations ainsi que toutes les formes de violences à leur égard sont combattues, elles contribueront mieux au développement de notre pays’, a-t-elle tenu à préciser.

Au cours de cette campagne, il a été également question des échanges sur des  thématiques telles que, les activités sexuelles précoces, les grossesses et mariages précoces, la santé maternelle et la fistule obstétricale.

En outre, il faut noter que cette séance s’inscrit dans le cadre de la Journée Internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, célébrée chaque  25 novembre.

Firmine Mignanou


Phone Promo TG

Performances Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Burna Boy supplie Wizkid de sortir un nouvel album