Jean-Pierre Adams est un joueur français originaire de Dakar. Il a été victime d’une erreur médicale fatale d’anesthésie à la suite d’une banale opération du genou alors qu’il avait 34 ans.

Il avait une carrière fulgurante dans le football. Passé par le Nîmes olympique, l’OGC Nice et le PSG, Jean-Pierre Adams formait aussi en équipe de France la charnière centrale avec Marius Trésor, surnommée « la garde noire ».



Lire aussi : L’incroyable anecdote de Cristiano Ronaldo et le McDonald’s

Aujourd’hui, JPA dort les yeux fermés, dans un coma profond, aux côtés de sa femme, chez lui à Nîmes. Bernadette veille sur lui tous les soirs, guette ses moindres gestes, espère chaque seconde que par miracle il réagira, lui fera un geste, ne serait-ce minime…

En Avril 2019, sa femme Bernadette accordait une interview à la CNN. « Imaginez si je meurs avant lui, qu’adviendra-t-il de lui ? Il va mourir sans être soigné. Il a besoin de moi pour être capable de manger, pour satisfaire ses besoins primaires. Si je ne le fais pas, qui le fera ? », déplore-t-elle.

« Il sent tout ce qu’on lui fait. Il vieillit moins vite que moi, pas de rides et presque pas de cheveux blancs. Le temps s’est arrêté le jour de l’accident. Aucun tuyau. Il respire tout seul. Il est d’apparence normale. Il entend très bien mais ça s’arrête là. Mon mari est là sans être là. Il est dans son monde à lui mais il est bien vivant. Je ne sais pas comment ça finira », a confié Bernadette.

Lire aussi : Togo/Concours des Enseignants : voici la liste complète des candidats admis

 « Tout va bien, je suis en pleine forme. C’est à 11H que je vais être opéré. Pense à moi quand même, mais vient me chercher dans huit jours, et n’oublie pas alors, une paire de béquille ! », tels étaient les derniers mots de Jean-Pierre Adams à sa femme avant son opération.

Biographie

Né à Dakar le 10 mars 1948, Jean-Pierre Adams élevé par une grand-mère sénégalaise que l’amour de la religion catholique amène en pèlerinage à Montargis, dans le Loiret, pour y déposer le jeune garçon, âgé de huit ans, dans une école religieuse. Des parents adoptifs de bonne volonté et le football lui permettront d’échapper à l’Assistance publique. Adams est un ancien élève de l’école Saint-Louis de Montargis.

Il se marie en avril 1969 avec Bernadette Adams. Leur premier fils, Laurent, né en décembre 1969, est par la suite entraîneur des moins de 18 ans du Football Club Aregno-Calvi, en Corse. Il s’est reconverti après avoir passé une année au sein de la Division d’Honneur de Calvi en tant que joueur. Le couple a un deuxième enfant, Frédéric.

Lire aussi : Football : quand Usain Bolt parle de Mbappé

Jean-Pierre Adams est dans le coma depuis 1982, à la suite d’une erreur d’anesthésie2.

Après des débuts à l’Entente Fontainebleau avec laquelle il est double vice-champion de France Amateurs en 1968 et 1969, Jean-Pierre Adams, défenseur, signe à Nîmes début 1970. Il explose rapidement à mesure que les Nîmois gravissent les échelons. 1972 sera l’année de sa révélation totale puisqu’il finit vice-champion avec les crocodiles gardois, gagne la Coupe des Alpes et intègre l’Équipe de France lors d’un France – Afrique. Ce défenseur, mesurant 1,78 m, constitue en équipe de France avec Marius Trésor une charnière centrale défensive redoutable surnommée « la garde noire ».