in ,

L’environnement sera davantage chouchouté

L'environnement sera davantage chouchoutéLe Conseil des ministres a adopté ce lundi 25 janvier à Kara, le décret relatif à la mise en place des organes de gestion du mécanisme de réduction des émissions dues à la déforestation et à la dégradation des forêts (REDD+).

Cette mise en place s’inscrit dans l’engagement du gouvernement à réduire la déforestation, à restaurer les puits de carbone et à renforcer les stocks de carbone à travers l’agroforesterie, le reboisement, la conservation et l’aménagement durable des forêts.

Ce décret permettra ainsi la création de trois organes de gestion que sont le comité national, le groupe national et la coordination nationale, conformément aux dispositions internationales en la matière.

Notons que le processus REDD+ fait suite à un programme initial appelé PRO-REDD dont le Togo a bénéficié dans le cadre de la préparation du REDD+ et la réhabilitation de nos forêts.

Il participe de la volonté du Chef de l’État de contribuer à la lutte mondiale contre les changements climatiques. Le Togo s’y est engagé en 2010.



COMMUNIQUE SANCTIONNANT LE CONSEIL DES MINISTRES DU LUNDI 25 JANVIER 2016

Adébayor s’engage avec Crystal Palace