Les 8 règles d’un confinement serein en famille

Pour trouver le courage de rassurer et de soutenir ceux qui nous entourent, il faut être solide et pour être solide, il est indispensable de s’accorder des moments rien qu’à soi : pleurer, s’abrutir devant une série sans être jugée, être seul avec ses pensées, dormir en prenant toute la place dans le lit.

Quand on a des enfants, le confinement n’est pas le meilleur moment pour les éduquer sur le temps d’écran. tout d’abord, on peut allumer la télé quand on a besoin d’un break. Avec ou sans enfants, on s’accorde des petits moments de solitude. ensuite, Une virée au supermarché ou à la pharmacie suffisent quand on n’a rien d’autre sous la main. Ça manque parfois de romantisme, mais on n’a jamais dit que le confinement devait l’être.

On passe plus de temps que jamais à la maison. C’est normal que ça soit le plus souvent en désordre que d’habitude. aussi, Vous pouvez occuper les gosses avec des jeux instructifs tels que des bricolages, des puzzles, et des constructions LEGO. Après faire un petit rangement dans la maison, être créative pour ne pas s’ennuyer. Toute la famille met la main à la pâte, chacun fait sa part. Il est important de se sentir bien chez soi. 

Surtout éviter de rapporter les débats Facebook dans le salon, ce qu’on lit sur Internet reste sur Internet, sauf, éventuellement, si l’information est capitale et vérifiée.

Similaires