in ,

Les basketteurs africains qui devraient briller au JO 2020

Photo, Abhishek Chandra, CC0 / Représentée par le Nigéria et potentiellement par la Tunisie, le Sénégal et l’Angola, l’Afrique veut performer aux JO de Tokyo

D’ici quelques mois, les prochains Jeux Olympiques vont égayer vos matinées de fin d’été avec ses épreuves multisports en tout genre. Mais si nous devions dégager une discipline du lot, ce serait clairement celle du basket masculin qui depuis l’avènement de la Dream Team de Michael Jordan aux JO 1992 de Barcelone trône au sommet du panthéon olympique. Les dernières finales entre les États-Unis et l’Espagne (2008 et 2012) ont également contribué à faire entrer dans la légende le ballon orange.

Photo, Abhishek Chandra, CC0 / Représentée par le Nigéria et potentiellement par la Tunisie, le Sénégal et l’Angola, l’Afrique veut performer aux JO de Tokyo
Photo, Abhishek Chandra, CC0 / Représentée par le Nigéria et potentiellement par la Tunisie, le Sénégal et l’Angola, l’Afrique veut performer aux JO de Tokyo

À l’inverse, les nations africaines n’ont jamais véritablement brillé pour ce tournoi qu’on considère comme le plus important au monde. Aucune d’entre elles n’a d’ailleurs passé la première phase de poule.

Il n’y a jamais eu autant de talents africains

Malgré cette absence de résultats dans les compétitions internationales, le basket africain vit peut-être les plus belles heures de son histoire. Le contingent de joueurs possédant la nationalité d’un pays africain n’a jamais été aussi important en NBA. On peut aujourd’hui pronostiquer la victoire de son basketteur africain préféré sur des sites spécialisés dans des matchs de la plus grande ligue du monde, une chose encore inconcevable il y a une vingtaine d’années.

Quand Hakeem Olajuwon (né au Nigeria, mais de nationalité américaine) devenait double champion NBA et MVP de la saison régulière, c’était presque un rêve éveillé. Mais sa succession n’a pas tardé à arriver avec tout d’abord Dikembe Mutombo (Congo) l’un des meilleurs défenseurs de l’histoire, Manute Bol (Soudan), ou les stars actuelles que sont Joël Embiid (Cameroun) ou Pascal Siakam (Cameroun). C’est ainsi une trentaine de joueurs qui foulent aujourd’hui les parquets de la plus grande ligue américaine.

Les liens entre la NBA et l’Afrique sont si forts qu’un championnat professionnel africain va être créé sur le continent sous son égide afin de développer encore un peu plus la pratique de ce sport populaire.

in-Les basketteurs africains qui devraient briller au JO 2020
Photo, Ramiro Pianarosa, CC0 / Une ligue africaine de basket devrait bientôt voir le jour sous l’égide de la NBA

Quels joueurs vont faire briller le continent ?

Comme pour chaque tournoi olympique, seul un représentant africain a une place certaine. C’est le Nigeria qui a pu la glaner lors des derniers Championnats du Monde 2019. Mais encore 3 équipes africaines sont en lice lors des derniers tournois de qualification qui auront lieu en juin prochain : la Tunisie, le Sénégal et l’Angola. Pas de Cameroun donc, alors que sur le papier elle possède les deux meilleurs joueurs africains du moment (Embiid et Siakam) tous deux All Star NBA cette saison.

Voici notre sélection des joueurs africains à suivre pour cette olympiade :

Al-Farouq Aminu (Nigeria) : L’ailier versatile des Orlando Magic est déjà un vieux briscard de la NBA avec 10 ans d’ancienneté et des passages à Portland, Dallas ou chez les Clippers. C’est sa défense qui fait sa force, mais sera-t-il remis à temps de sa blessure au genou droit ?

Ekpe Udoh (Nigeria) : Encore un autre défenseur de talent pour le Nigeria, mais cette fois-ci au poste de pivot. Véritable machine à contrer pendant sa carrière en Euroligue, il a eu du mal à confirmer durant les quelques chances qu’il a pu obtenir en NBA. Nul doute que son jeu très FIBA est parfaitement adapté au tournoi olympique.

Salah Mejri (Tunisie) : La légende du basket tunisien ! Meilleur contreur des JO 2012 (3,4 blocks de moyenne), c’est une carrière de rêve qui a suivi pour le pivot de Jendouba. Réal Madrid et Dallas Mavericks seront à jamais sur son CV.

Gorgui Dieng (Sénégal) : Pivot, ailier fort, il sait tout fort du moment qu’il s’occupe des tâches défensives. Il a réussi à immerger dans les très mauvais résultats de Minnesota Timberwolves et devrait connaitre ses premiers playoffs à 30 ans au sein de la jeune équipe des Memphis Grizzlies où il tient un rôle de grand frère.

Giannis Antetokounmpo (Grèce) : Nous sommes obligés de citer le meilleur joueur du monde, MVP NBA en titre (et en route pour un second trophée) parmi cette liste. Même s’il est un amoureux de son pays, il est originaire du Nigeria et n’hésite jamais à rappeler ses origines africaines. Le monde du basket espère le voir qualifier la Grèce pour le voir briller face aux autres grandes nations.



Saham Ad
L’énorme coup du PSG pour faire signer Cristiano Ronaldo

Coronavirus / Juve-Inter à huis clos : la petite blague de Cristiano Ronaldo avant le match (Vidéo)

Côte d’Ivoire : L’artiste Nst Cophie’s, créateur du «Zôgôda Nzué», est décédé ce dimanche