in

Les Britanniques doivent encore payer les frais de sécurité de Meghan et Harry

Le contribuable britannique continuera à contribuer aux frais de sécurité du couple, même si l’ancien duc et l’ancienne duchesse vivent désormais aux États-Unis. Un ancien agent du British Metropolitan Service a calculé que le prix de leur sécurité pouvait atteindre 24 millions d’euros par an.

Coronavirus chez les Sussex : le “protocole d’hygiène très strict” de Meghan Markle imposé à son personnel

Au moment du premier déménagement du couple vers le Canada, la presse a commencé à s’intéresser aux frais liés à leur sécurité en Amérique du Nord. Plus de 80.000 Canadiens ont rapidement signé une pétition contre la prise en charge des frais de sécurité du couple et le Royaume-Uni a continué à couvrir les frais jusqu’au 31 mars, le jour où Harry et Meghan ont officiellement démissionné de leurs fonctions royales.

Quelques jours avant la date officielle du Megxit, Meghan et Harry se sont envolés en jet privé vers la Californie. Un voyage qui a immédiatement fait réagir le président américain. “Ami et admirateur” de la reine britannique, Donald Trump a pourtant précisé sur Twitter qu’il ne paierait pas pour la sécurité du petit-fils de la Reine.

Harry et Meghan ont immédiatement répondu, par l’intermédiaire de leur porte-parole, qu’ils n’avaient pas l’intention de chercher à obtenir des fonds des États-Unis et que leur sécurité était payée par un fonds privé.

Meghan Markle parmi les personnalités ‘britanniques’ les plus influentes au monde

Mais le Daily Mirror révèle aujourd’hui que Meghan et Harry auront toujours des agents du British Metropolitan Service à leurs côtés, même après le Megxit.

Le Service métropolitain serait en train de constituer une équipe pour prendre en charge la sécurité du couple, mais recevrait peu de candidatures, rapporte le Daily Mirror. “Personne ne veut faire des trajets répétitifs entre les États-Unis et le Royaume-Uni”, explique un informateur. “On ne sait pas non plus très bien quels seront les rapports avec Meghan et Harry et quel sera leur lieu d’habitation définitif. Cela manque de clarté et beaucoup de policiers n’aiment pas cela”.



Togo / Coronavirus : les biologistes médicaux donnent des lignes directives aux personnels soignants

Aya Nakamura crée la polémique en passant le confinement avec un homme marié