Les députés mieux outillés sur les marchés publics

L’ARMP recadre les opérateurs économiquesLes parlementaires suivent depuis ce jeudi 21 avril, et ce, pour deux jours, une formation sur le système des marchés publics.

Celle-ci est organisée par l’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP) en collaboration avec la Direction nationale de contrôle des marchés publics.

Son but est de permettre aux représentants du peuple de maîtriser les attributions et le fonctionnement des différentes structures créées pour vérifier la transparence des dépenses de l’Etat. Ceci, afin d’opérer plus efficacement leur contrôle de l’action gouvernementale.

En effet, ‘l’exécution du budget passe nécessairement par les procédures d’acquisition publique notamment les marchés publics (…) Il fallait donc qu’ils sachent ce que c’est que le système des marchés publics et en quoi consiste la régulation afin de mieux appréhender le contrôle qui relève de leurs compétences’, René Théophile Kossi Kapou, Directeur Général de l’ARMP.

Les parlementaires ont en plus du rôle de voter les lois, celui de contrôler l’activité gouvernementale. Cette mission consiste à ‘s’assurer que les dépenses effectuées, par les différents services de l’Etat, sont transparentes et qu’elles contribuent à la réalisation des projets pour le bien-être des Togolais et le développement harmonieux de notre pays’, a affirmé Mme Ibrahima Maimounatou, 2e vice-présidente de l’Assemblée nationale.


Phone Promo TG

Performances Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Ghana / Covid-19 : le Premier ministre testé positif