in

Les Etats-Unis travailleraient toujours avec l’OMS

« Je n’ai pas été rappelé, je n’ai reçu aucune instruction pour que je me retire », a déclaré l’Américain Brett Giroir, secrétaire adjoint à la Santé, et membre du conseil exécutif de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

L’OMS envoie une équipe en Chine pour déterminer l’origine du coronavirus

En effet, Donald Trump déclarait le 29 mai 2020 : «Parce qu’ils ont échoué à faire les réformes nécessaires et requises, nous allons mettre fin aujourd’hui à notre relation avec l’Organisation mondiale de la Santé, et rediriger ces fonds vers d’autres besoins de santé publique urgents et mondiaux qui le méritent».

Une déclaration que le Président américain n’avait pas hésité à mettre en application malgré l’opposition de la communauté internationale.

Côte d’Ivoire : un conseil des Ministres extraordinaire annoncé ce mardi 30 juin

Brett Giroir a précisé que les Américains avaient par exemple participé à une réunion de l’OMS sur la drépanocytose il y a deux jours.



L’artiste Katy Perry fait de terribles révélations

TikTok devient victime des tensions entre la Chine et l’Inde