Les fabricants de voitures mentent-ils sur le volume réel des coffres ?

En matière de marketing, le tout est de vendre et pour ça tous les moyens sont bons. Selon l’Association d’automobilistes allemands (ADAC) l’espace réel disponible dans le coffre des voitures et les déclarations des fabricants ne concordent pas toujours. Et cela varie d’un modèle moins cher à un coûteux. L’ADAC a vérifié les volumes de 150 modèles.

Du côté des modèles de la gamme la moins chère, ces différences sont plutôt mineures. On a donc un coffre de 410 litres pour un petit SUV Dacia Duster selon l’automobile-club, soit 3 de moins que ne l’annonce la marque et une Citroën C1 II Airscape peut transporter pour 170 litres de bagages, contre les 192 promis.

Les plus gros véhicules présentent des compartiments à bagages plus spacieux avec une montée en gamme. Pour eux, la situation est autre. Ainsi, la différence entre la valeur mesurée par l’ADAC (475 litres) et les informations du fabricant (721 litres) est supérieure à 240 litres pour la Volvo XC90.

Ces méthodes de mesure du volume du coffre ne sont pas standardisées. Comme l’explique l’Association, certains fabricants incluent dedans la cavité de la roue de secours sous le plancher sans prêter suffisamment attention aux détails tels que la position exacte des sièges ou les planchers de coffre variables. Pour cela, les informations du fabricant ne peuvent être utilisées qu’à titre indicatif, indique l’ADAC. lors de l’achat d’une voiture, leur utilité est donc limitée.

Similaires