Les femmes ayant de grosses fesses seraient plus intelligentes que les autres, selon une étude d’Oxford

Beaucoup de personnes pensent que les grosses fesses sont un standard de beauté qui a été s3xualisé par les médias contemporains au cours des dernières années, mais il s’avère que le postérieur féminin est plus utile qu’on ne le pensait au départ, en raison des effets positifs qu’il a sur le corps d’une femme, ce qui dépasse de toute évidence l’aspect purement esthétique.

L’étude en question a analysé les données de plus de 16 000 femmes et a constaté que celles qui ont un plus de volume au niveau des fesses étaient non seulement plus résistantes aux maladies chroniques, mais aussi plus intelligentes que leurs homologues moins douées.

Apparemment, les femmes qui ont un derrière plus imposant ont des niveaux de cholestérol et de glucose plus bas, en plus de niveaux plus élevés d’acides gras Oméga-3. Mais ce n’est pas tout, ces femmes disposent d’une plus grande quantité d’une hormone appelée adiponectine et qui présente des propriétés anti-diabétiques et anti-inflammatoires.

En prime de cela, les niveaux plus élevés d’Oméga-3 que vous pouvez trouver dans ces fessiers généreux aident à avoir un cerveau plus efficace et sain, sachant que la quantité de tissus adipeux qu’ils renferment signifie qu’ils piègent les graisses nocives, réduisant ainsi le risque de maladies cardiovasculaires. Il y a donc clairement beaucoup d’avantages à tirer du fait d’avoir un beau postérieur mesdames.

Cependant, ne prenez pas cela au pied de la lettre. Une personne avec un déficit d’intelligence ne surmontera certainement pas ce problème du jour au lendemain rien qu’en ayant des fesses plus volumineuses, les choses ne fonctionnent malheureusement pas ainsi. Néanmoins, il s’agit toujours d’une bonne nouvelle pour les femmes aux fesses bien généreuses.

Similaires