in ,

Les Femmes d’Actions profitent d’octobre rose

les-femmes-dactions-profitent-doctobre-roseLes femmes de l’administration togolaise sont hyper-occupées par leurs différentes occupations et oublient parfois de participer à des séances de sensibilisation sur les risques des cancers, en l’occurrence ceux du sein et de l’utérus.

L’association Femmes d’Action, présidée par la députée Ibrahima Maïmounatou, l’a bien comprise en se transportant dans le quartier administratif cette semaine afin de sensibiliser leurs sœurs et mères. Une façon pour cette association d’adopter une approche de proximité et d’apporter l’information où besoin se sent.

Cette action se situe dans le cadre du mois d’octobre qualifié de rose et dédié à la sensibilisation et à la lutte contre le cancer. Des techniques et conseils relatifs à l’autopalpation des seins, le frottis cervico-vaginal, la mammographie, etc., ont été délivrés aux différentes femmes.

« Le cancer du sein est aujourd’hui un fléau qui mine la vie de toutes les femmes. Nous savons que les femmes fonctionnaires représentent un maillon important dans la vie active et nous avons jugé important de les sensibiliser sur ce fléau. C’est une façon pour nous de contribuer à une meilleure émancipation de la femme »,  a déclaré en circonstance la présidente de FA.

Edmond VIDZRO




Ad Nunyalab


Ad Nunyalab

Le climat se trouve dans l’assiette

‘Ce siècle est celui des Africains’, Manuel Valls