Les femmes font le point

Les femmes font le pointLes organisations de femmes du Togo évaluent leur situation dans la vie socio-économique, 20 ans après l’adoption des déclarations du plan d‘action de Beijing.

Ceci au cours d’un atelier animé par le Groupe de Réflexion et d’Action Femmes, Démocratie et Développement (GF2D-CRIFF) à Lomé cette semaine.

Selon la coordinatrice du GF2D-CRIFF, Mme Epiphanie Houmey Eklou –Koevanou, des progrès significatifs surtout en termes d’éducation ont été réalisés par le Togo à l’instar « (…) de mesures pour accompagner les femmes dans l’entrepreneuriat, des processus pour améliorer la formation professionnelle des femmes(…)».

Mais, les résultats laissent toujours à désirer par rapport à la grandeur des attentes. Parmi ces manquements figurent « (…) la régression du nombre de femmes dans les instances décisionnelles, » et des progrès restent toujours à faire dans le sens du « (…) droit des femmes, de la justice, de l’autonomisation, et dans leur participation dans la prise des décisions.»

Elle convie par la même occasion le Togo au respect des engagements pris au niveau de la communauté internationale par rapport aux droits des femmes.

Cette réunion a aussi été l’occasion pour ces organisations de femmes de discuter sur les moyens pour faire davantage entendre leur voix et aussi réfléchir sur les Objectifs du développement durable (ODD) en termes de la participation des femmes pour leur réalisation.

Pap Jo

Golden Tulip Ad

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
Soudan : Omar el-Béchir inculpé pour possession illégale de fonds étrangers