Les garants des témoins matériels et immatériels de l’Homme et de son environnement

Photo_Musée africain de Lyon
Photo_Musée africain de Lyon

« Musées et paysages culturels », c’est le thème choisi cette année par le Conseil international des Musées (ICOM) pour la célébration ce mercredi 18 mai, de la Journée internationale des Musées.

Une journée instituée depuis les années 70 et qui met en valeur un thème particulier au cœur des préoccupations de la communauté muséale internationale. Elle est également une occasion pour les différents acteurs culturels de sensibiliser le grand public sur les enjeux de musées dans le développement des sociétés, en les rendant plus visibles et plus familiers.

Le Ministre togolais en charge de la Culture, Guy Madjé Lorenzo à cette occasion, a rappelé la définition du musée, qui selon l’ICOM, ‘ est une institution permanente à but non lucratif au service de la société et de son développement, ouverte au public qui acquiert, conserve, étudie, expose et transmet les témoins matériels et immatériels de l’Homme et de son environnement à des fins d’étude, d’éducation et de délectation.’

Le thème choisi chaque année pour cette journée, a poursuivi le Ministre, induit une grande responsabilité des musées envers les paysages dont ils font partie intégrante auxquels ils peuvent apporter leur contribution sous forme de connaissance et de compétence propre.

La mission principale des musées reste de veiller à la sauvegarde et à la protection des patrimoines, qu’ils soient dans ou hors les murs, a-t-il ajouté.

Il faut noter que dans le cadre de cette célébration, des journées portes ouvertes dans les musées publics, des émissions radiotélévisées, et des visites de sites notamment ceux liés à l’esclavage dans la préfecture des Lacs sont prévues.

Plus d'articles
Voici pourquoi de nombreux footballeurs brésiliens n’utilisent qu’un seul nom