Les hommes n’échapperont plus aux méthodes contraceptives

Photo de famille
Photo de famille

La 28e assemblée générale de l’Association togolaise pour le bien-être familial (ATBEF) s’est tenue ce vendredi 22 avril à Lomé.

Elle a été l’occasion pour les membres de cette organisation de faire de bilan du Bureau exécutif sortant présidé par Dr  Kokoè Gaba Amouzou, renouveler les instances et élaborer un plan stratégique 2016-2019.

Après deux mandats de trois ans à la tête de l’association, la Présidente s’est dit satisfaite du chemin parcouru, néanmoins beaucoup reste à faire après 40 ans d’existence sur le terrain.

C’est un ‘bilan qui est plus ou moins positif. Je vous dirai que nous avons essayé et nous avons grandi. Il reste beaucoup de défis dont le plus grand est la construction de nos cliniques sur l’étendue du territoire national’, a-t-elle relevé

‘En effet, vos projets et services ont largement contribué à l’augmentation de la prévalence contraceptive dans notre pays qui passe de 7 % en 88 à 13 % en 98 et à 17 % en 2013’, a souligné la représentante du ministre en charge de la Santé et de la Protection sociale, Dr Amivi Apéfa Baba, au cours de son discours d’ouverture.

‘En ce qui concerne la satisfaction des besoins des jeunes et adolescents, l’ATBEF avait créé des centres de jeunes dotés de cliniques pour l’offre de service à Lomé et à Sokodé (…) Des programmes de lutte contre le Vih/Sida, de planning familial ont été initiés (…) L’ATBEF a contribué à 18 % en moyenne en couple-années protection, ce qui témoigne que des centaines de décès maternels et infantiles ont été évités.’

La Présidente sortante, revenant sur la norme internationale de la prévalence contraceptive qui est d’au moins 75 %, beaucoup de marge progression reste en ce qui concerne le Togo. Une situation qui a amené à mettre en place des stratégies novatrices qui sont ‘la clinique mobile pour aller dans les villages et coins reculés, l’introduction de la vasectomie pour que les hommes soient également concernés par la contraception’, a-t-elle expliqué.

A l’issue de l’assemblée, un nouveau Bureau exécutif a été mis en place pour un mandat de trois ans (2016-2018) avec à sa tête, Docteur Jeannot Gnagno, Enseignant-chercheur ès Lettres.


Phone Promo TG

Performances Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
L’intérieur d’un réacteur de la centrale de Tchernobyl filmé par un drone  (vidéo)